Terminologie

L’encéphale est contenu dans la boîte crânienne et est composé du cerveau, du tronc cérébral, et du cervelet.

Le tronc cérébral (brainstem) est composé de la partie basse du diencéphale du mésencéphale du pont et du bulbe. Le tronc cérébral est composé de centres qui commandent l’état cardio-vasculaire, respiratoire, la déglutition, le vomissement. Ces centres sont présents au sein de la formation réticulée (ou substance réticulée). Le tronc cérébral comprend également les noyaux des nerfs crâniens, c’est-à-dire des nerfs qui contrôlent les mouvements des yeux, la déglutition, la parole, les muscles du visage, de nombreux organes contenus dans la cavité thoracique ou abdominale.
La formation réticulée proprement dite se trouve dans le cœur central du tronc cérébral, noyée au milieu des voies neuronales liant le cerveau et la moelle épinière, mais les neurones de la partie médiane du thalamus (appartenant à cerveau) fonctionnent aussi comme des extensions de ce système du tronc cérébral. La stimulation de cette formation réticulée et sa modulation déterminent l’état de veille, le niveau de vigilance et la conscience (par la substance réticulée activatrice ascendante).

Au-dessus du tronc cérébral et du cervelet (qui sert à la coordination des mouvements) il reste une grosse partie du cerveau à laquelle on donne le nom de prosencéphale. Il est constitué d’un noyau central (le diencéphale) et des hémisphères cérébraux droit et gauche (télencéphale). Ces deux hémisphères sont reliés par le corps calleux. La partie externe des hémisphères cérébraux ou cortex cérébral est la zone d’intégration la plus complexe du système nerveux ; il est indispensable à la transformation des informations afférentes fondamentales en images perceptuelles significatives, au contrôle final du système efférent. Le thalamus, s’il est une partie du diencéphale, est une station de relais et un centre d’intégration important pour les influx qui se dirigent le cortex.

L’hypothalamus (situé sous le thalamus) est une région de faible dimension responsable de l’intégration de nombreux mécanismes fondamentaux de l’homéostasie (contrôle de la température, de la composition du plasma, du tonus cardio-vasculaire, de fonction endocrine…) et de type de comportement impliquant une corrélation de fonctions nerveuses et endocriniennes. C’est la zone de contrôle la plus importante pour la régulation milieu intérieur. Le système limbique intervient dans l’apprentissage et les émotions, participe au contrôle de la transpiration, du rougissement, des variations de fréquence cardiaque, du rire et des larmes.

Le coma est défini par l’abolition de la conscience et l’absence d’éveil ; malgré les incitations verbales, les stimulations tactiles ou douloureuses, le patient n’ouvre pas les yeux. Il est dû à une lésion de la formation réticulée (en un point quelconque) par un processus pathologique ou d’origine toxique, ce qui explique qu’il ne soit généralement pas réversible spontanément.

La ME (Whole-brain death) signifie mort du sujet par atteinte de l’encéphale, donc de tout le contenu de la boîte crânienne.

La mort cérébrale est en fait dans l’usage courant synonyme de ME quoiqu’il devrait plutôt signifier mort sujet par atteinte du prosencéphale.

La Brainstem death des Anglo-Saxons signifie la mort du sujet par atteinte du tronc cérébral.

 


MAYACAT-ESOTERISME |
et l'école renaîtra |
Cérelles C'est Vous ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carbet-Bar
| roller-coaster x
| bienvenue sur elyweb.unblog.fr