Santé : Les greffes ne prennent pas

Article paru dans L’Express le 03/01/2002

Santé : Les greffes ne prennent pas

Greffes: les patients sur liste d’attente (en nombre, au 31 décembre)

Entre 3 000 et 3 500: depuis dix ans, malgré les efforts déployés par les pouvoirs publics, le nombre de greffes d’organe reste stable. La faute, sans doute, à une baisse de la confiance des Français sur les conditions dans lesquelles sont effectués les prélèvements. Depuis le scandale de l’hormone de croissance contaminée, depuis l’affaire d’Amiens (la cornée d’un adolescent enlevée sans le consentement des parents), les organes disponibles, mais perdus pour cause de refus, ont augmenté considérablement, passant de 15% en 1991 à 37% en 1998. De plus, la loi française limite les possibilités de greffes à partir de donneurs vivants. Conséquence: les listes d’attente s’allongent, dépassant 5 000 personnes aujourd’hui. Pourtant, les techniques se sont affinées, les problèmes de rejet sont mieux maîtrisés. Les greffes de rein et de foie (respectivement 60 et 22% du total), en particulier, offrent entre 50 et 70% de résultats positifs au bout de cinq ans.

 


MAYACAT-ESOTERISME |
et l'école renaîtra |
Cérelles C'est Vous ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carbet-Bar
| roller-coaster x
| bienvenue sur elyweb.unblog.fr